Historiographie théâtrale comparée à l’époque moderne

Le projet vise à l’étude des éléments qui constituent l’émergence au XVIIIe siècle d’une historiographie théâtrale comparée autonome par rapport à l’historiographie littéraire et à l’identification des stratégies conceptuelles et historiographiques qui fondent la naissance d’une analyse moderne de la dramaturgie et de l’histoire du théâtre européens.

Les problématiques de la définition des genres théâtraux, du rapport avec la tradition classique, de la spécificité de la modernité dramatique, de la fonction étique et politique du théâtre, des modalités du jeu des comédiens ainsi que des stratégies de la représentation et de la réception s’accompagnent dans ces textes historiographiques à l’exigence de faire émerger les spécificités de l’auctorialité des dramaturges afin de légitimer leur présence au sein de la République des lettres.

Molière, Corneille, Voltaire, Calderόn, Lope, Le Tasse, Goldoni, Métastase ainsi que Shakespeare et Addison parmi d’autres deviennent des auteurs au centre du discours historiographique afin de construire une cartographie taxonomique des particularités dramaturgiques nationales.

Le projet a pour vocation de travailler en équipe avec les collègues de lettres françaises, d’espagnol et d’anglais qui s’intéressent à la question de l’observation de la vie théâtrale et à l’émergence de la figure d’auteur dramatique à l’époque moderne.

Partager cet article