Analyse de l’espace littéraire et apprentissage automatique

Analyse de l’espace littéraire: apprentissage automatique et évaluation des systèmes de reconnaissance des entités nommées

À l’intersection du Traitement Automatique des Langues (TAL), de l’Intelligence Artificielle (IA) et des Humanités Numériques (HN), ce projet de recherche doctoral SCAI propose une évaluation de différentes approches et outils existants pour la Reconnaissance des Entités nommés (REN) spatiales et leur applicabilité sur les données littéraires. Le travail de recherche s’appuiera donc sur des outils existants, mais nécessitera aussi le développement d’outils propres, de données manuellement annotées et un guide d’annotation d’EN pour les textes littéraires. Enfin, se posera la question de la granularité des EN spatiales (rues, villes, régions), de leur nature (lieux réels, lieux imaginaires, lieux disparus) et de leur désambiguïsation (Named Entity Linking).
Le projet a reçu en juin 2020 le financement d’un contrat doctoral Scai (Sorbonne Center for Artificial Intelligence).
Directeur de thèse: Glenn Roe
Co-encadrants: Motasem Alrahabi et Gaël Lejeune
Partager cet article